Comment faire pour changer de voie professionnelle ?

Bilan de compétences, projet de transition professionnelle, VAE, compte personnel de formation, des termes associés à la reconversion professionnelle. Or, il n'est pas évident de s'y retrouver : par quoi commencer ? Quelle est la meilleure démarche ? Quel en est le coût ? Existe-t-il des solutions de financement ? Même Pas Cap ! vous explique comment faire pour changer de voie professionnelle.

Envie de changer de voie professionnelle ? Un premier bilan personnel s'impose

Traîner des pieds pour aller au travail, constater une certaine lassitude quant aux tâches qui vous sont allouées, ne plus s’intéresser aux événements de votre entreprise, éprouver un réel mal-être lorsque vous pensez à votre travail… Tout cela vous parle ? Serait-ce le moment de changer de voie professionnelle ? Certainement, car tous ces signes montrent qu’il est temps pour vous de réagir avant de basculer dans le burnout. Toutefois, ne quittez pas votre job sur un coup de tête ! Bien mal vous en prendrait car le monde du travail change constamment et les recruteurs sont de plus en plus exigeants. 

Avant de tourner la page de votre métier, prenez le temps d’analyser votre ressenti. Pourquoi avez-vous envie de changer ? Quel en est le déclencheur ? Aimez-vous toujours votre métier ? De quoi avez-vous besoin aujourd’hui ? Qu’est-ce que vous ne voulez plus du tout ? Peut-être que la raison vient de votre entreprise et non de votre travail en lui-même ? Sur une feuille, gribouillez tout ce qui vous vient par la tête. Parlez-en autour de vous, demandez conseil à vos proches. Et surtout, ne vous bridez pas. Il faut vraiment que vous puissiez vous exprimer pleinement pour comprendre votre réflexion.

Faire un premier point professionnel grâce au CEP

L’acronyme CEP signifie conseil en évolution professionnelle. Différent du bilan de compétences que nous allons voir plus loin, il permet de faire un premier point sur sa vie professionnelle. Son objectif est d’orienter le demandeur vers les organismes et/ou dispositifs à même de répondre à ses besoins. Totalement gratuit, le CEP concerne tous les actifs ainsi que les demandeurs d’emploi. Une fois achevé, le demandeur reçoit un document de synthèse présentant son projet professionnel, ainsi que les démarches pour le réaliser.

Pour votre demande de CEP, vous devez vous adresser auprès d’une CPIR, une commission paritaire interprofessionnelle régionale ou de l’Apec si vous êtes cadre. Il se déroule généralement en dehors du temps de travail et vous n’êtes en aucun cas obligé d’avoir l’accord de votre employeur pour le faire.

Réaliser un bilan de compétences pour aller plus loin dans sa démarche

Le bilan de compétences est généralement la toute première étape pour changer de voie professionnelle, notamment pour ceux et celles qui n’auraient pas choisi de passer par le CEP. Le bilan de compétences, comme son nom l’indique, a été mis en place pour analyser vos compétences, mais pas seulement. En effet, il sert aussi à mettre en exergue vos aptitudes, vos motivations, vos besoins et vos envies, aussi bien au niveau personnel que professionnel. Dans quel but ? Déterminer le métier qui vous fera vibrer ! Celui qui vous redonnera le sourire et l’envie de vous lever le matin, celui qui donnera du sens à votre vie.

Ce dispositif s’adresse à toutes les personnes qui travaillent, quel que soit le statut ou le contrat de travail. Sa durée ne doit pas dépasser 24 heures. Vous pouvez parfaitement faire votre bilan de compétences en dehors de votre temps de travail et dans ce cas, vous êtes libre de l’organiser comme bon vous semble. Toutefois, si vous décidez de le réaliser sur votre temps de travail, il est obligatoire de demander l’accord à votre employeur.

Changer de voie professionnelle avec Même Pas Cap !

Un programme sur 10 semaines. Un programme 100 % à distance. Un coach à vos côtés. Bienvenue chez Même Pas Cap ! Parce que nous savons qu’il n’est jamais facile de concilier travail et vie de famille, nous proposons un bilan de compétences entièrement digitalisé pour coller avec vos impératifs. De plus, un coach professionnel vous accompagnera tout du long et vous guidera dans votre réflexion. Des questions ? Contactez-nous dès aujourd’hui pour en savoir plus.

Aller sur le terrain

Entre le métier rêvé et la réalité du terrain, il y a parfois un fossé. Avant de vous lancer dans une formation pour changer de voie professionnelle, multiplier les expériences. En premier lieu, aller à la rencontre des professionnels de votre région et soyez curieux autant qu’il est possible de l’être. Poser des questions et encore des questions sur les conditions de travail, le rythme… L’idéal serait de vous immerger quelques heures voire même quelques jours dans une entreprise pour être au cœur de votre futur métier. Il n’y a que de cette façon que vous pourrez vous rendre compte de la réalité du travail.

Définir son parcours de formation pour changer de voie professionnelle

Grâce au bilan de compétences et à votre immersion éphémère dans votre futur métier, vous avez trouvé votre nouvelle voie professionnelle. Désormais, il est important de vous former pour acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour exercer votre futur métier. Quelles sont les solutions ?

La VAE…

Il se peut que vous ayez des compétences dans un domaine, peu importe qu’il soit en lien ou non avec votre métier actuel. Peut-être êtes-vous bénévole dans une association et avez acquis des compétences utiles pour changer de voie professionnelle. Pourquoi ne pas les faire valider pour obtenir une certification professionnelle ? Tournez-vous dans ce cas vers la VAE, la validation des acquis de l’expérience. Entre le début de la démarche et la validation par un jury, comptez une bonne année.

… ou le projet de transition professionnelle ?

Choisir d’intégrer une formation est le cursus idéal pour une reconversion professionnelle. Pour ce faire, le projet de transition professionnelle – également appelé le CPF de transition – s’occupe d’accompagner les personnes souhaitant changer de voie professionnelle. Pour en bénéficier, votre formation doit faire partie du répertoire national des certifications professionnelles et être éligible au compte personnel de formation. Elle se déroulera pendant votre temps de travail vous devez donc obtenir un accord de votre employeur pour vous absenter. Cette demande d’absence se fait par écrit dans un délai allant de 60 à 120 jours avant l’entrée en formation.

En règle générale, les formations liées à ce dispositif sont des formations longues dont la durée varie entre un et deux ans. Vous vous engagez donc dans un parcours qui demande beaucoup de motivation et d’investissement. Ne vous trompez donc pas ! Avant de prendre une décision, comparez les différentes formations de par leur contenu notamment. Essayez d’obtenir des avis, d’entrer en contact avec des personnes qui ont suivi ces formations.

Faire le choix de travailler et de se former en même temps

Sachez qu’il est tout à fait possible d’opter pour une formation se déroulant en dehors de votre temps de travail. Cours du soir, cours en e-learning ou cours par correspondance, trouvez le format le plus adapté à votre emploi du temps. Pour reprendre vos études tout en travaillant en toute sérénité, suivez nos conseils

Financer son changement de voie professionnelle

Dernière étape pour changer de voie professionnelle, le financement de votre formation. Depuis vos premiers pas dans le monde du travail, vous détenez un compte dédié à la formation continue. Il s’agit du compte personnel de formation ou CPF. Il est alimenté chaque année et permet ainsi de financer bon nombre de dispositifs en lien avec la reconversion professionnelle. Le bilan de compétences, la VAE et le projet de transition professionnelle en font bien évidemment partie. Pour ce dernier, en fonction de sa durée et de son coût, la partie non couverte par le CPF peut être prise en charge par une CPIR.

A propos de Même Pas Cap !

Le bilan de compétences enfin à l’heure du digital.

Même Pas Cap! est le premier programme d’accompagnement professionnel 100% en ligne. 

Notre premier programme, 10 semaines pour reprendre en main ton projet professionnel, vous permettra d’identifier le projet professionnel qui vous ressemble mais surtout de passer à l’action !

Les derniers articles

Viens nous parler de ton avenir professionnel !

A propos de Même Pas Cap !

Le bilan de compétences enfin à l’heure du digital.

Même Pas Cap! est le premier programme d’accompagnement professionnel 100% en ligne. 

Notre premier programme, 10 semaines pour reprendre en main ton projet professionnel, vous permettra d’identifier le projet professionnel qui vous ressemble mais surtout de passer à l’action !

Les derniers articles