Brown-out : comment faire face à une perte de sens au travail ?

Nous rencontrons tous un jour ou l'autre une baisse de régime, une démotivation passagère dans notre travail. Dans la plupart des cas, nous arrivons à y faire face. Dans d'autres, impossible de renverser la balance. C'est ce qu'on appelle le brown-out, lorsque l'on fait face à une perte de sens au travail. Alors que la carrière prévalait sur le bien-être au travail, aujourd'hui c'est l'épanouissement qui est mis en avant. Mais quelles sont les solutions pour se sortir de cet état ? Nous vous apportons quelques éléments de réponses pour lutter contre le brown-out.

Le brown-out, le nouveau mal des travailleurs

Cela fait quelque temps que vous « abattez » votre travail sans vraiment comprendre ce que vous faites. Vos tâches vous survolent mais cela vous importe peu car vous ne voyez pas leur intérêt. Vous avez juste l’impression de perdre de votre temps et de ne plus être à votre place dans l’entreprise. Ne cherchez pas plus loin, vous êtes en plein brown-out.

Le brown-out, c’est le nouveau mal qui s’immisce de plus en plus dans la vie active et qui se traduit par une démotivation complète au travail. Et cette démotivation est liée à la perte de sens que l’on peut éprouver dans l’exercice de son métier. Bien plus qu’une simple baisse de moral, il se révèle être une affection bien plus profonde qui entraîne un réel décrochage. On a l’impression de s’occuper de tâches aberrantes, qui n’ont absolument aucun sens pour nous et qui nous font nous remettre en question.

Quelles en sont les causes ?

On n’arrive pas à éprouver ce sentiment de perte de sens au travail, comme cela, du jour au lendemain. Ce sont des petites accumulations d’événements qui, mises bout à bout, finissent par vous démotiver. Il peut s’agir notamment d’un manque de reconnaissance de votre entreprise malgré votre implication et vos nombreuses années de présence. A quoi bon se démener si personne ne reconnaît ce que vous faites ? De même, vous qui attendez depuis longtemps cette fameuse promotion, elle n’arrive finalement jamais ! Quoi de plus démotivant en effet.

Peut-être que votre entreprise a modifié son fonctionnement, a effectué des remaniements en interne et cela ne vous correspond pas. Vous ne retrouvez pas l’esprit d’entreprise de vos débuts, ni vos repères et vous n’avez plus très envie de vous impliquer. Autre raison possible du brown-out, la réalisation de tâches qui ne correspondent pas du tout à vos compétences. Vous êtes sous-estimé dans votre travail ce qui a pour conséquence un désinvestissement total dans ce que vous faites. Vous ne savez plus du tout quel sens donner à votre travail.

Les signes du brown-out qui ne trompent pas

Comme tout mal-être au travail, il existe des signes qui ne font aucun doute sur l’état dans lequel vous vous trouvez. Voici ceux liés au brown-out :

  • vous regardez l’heure sans arrêt,
  • vos pauses sont de plus en plus fréquentes et longues,
  • vous manquez totalement d’intérêt à ce que vous faites,
  • procrastination et diminution de la productivité,
  • perte d’attention,
  • vous ne vous impliquez plus dans quoi que ce soit (nouveaux projets, événements internes et externes…),
  • vous avez perdu votre sens de l’humour et vos relations avec vos collègues se détériorent,
  • tout est prétexte à ne pas aller travailler et vous êtes absent de plus en plus souvent.

Et puis, il y a des signes, ou plutôt des symptômes, qui altèrent votre confiance en vous et qui nuisent à votre bien-être moral et physique :

  • insomnie,
  • fatigue,
  • irritabilité,
  • angoisse,
  • douleurs psychosomatiques,
  • sentiment d’être inutile et du travail mal fait,
  • crises de larmes,
  • vous êtes déçu en permanence,
  • remise en question professionnelle.

Ne vous laissez pas submerger par tous ces états et sentiments. Il est toujours temps de réagir avant que vous ne basculiez, cette fois, dans le burn-out.

Que faire pour redonner du sens à son travail ?

Vous êtes complètement démotivé et vous pensez qu’il est impossible d’y remédier. Eh bien, détrompez-vous car il existe des moyens simples pour redonner du sens à votre travail. En premier lieu, changez certaines de vos habitudes. Par exemple, selon la distance entre chez vous et votre bureau, préférez le vélo/la trottinette aux transports en commun. Le fait d’être en plein air et non plus coincé dans le bus ou le train aux heures de pointe, vous donnera un réel sentiment de liberté. La liberté de ne pas faire comme les autres.

A l’heure du déjeuner, fini les repas pris sur le pouce devant votre ordinateur. Sortez ! Faites une réelle coupure avec votre lieu de travail. S’il fait beau, déjeunez en terrasse ou préparez-vous un repas froid que vous mangerez dans un parc ou un jardin. Le soleil est bon pour le moral. Sinon, allez déjeuner avec vos collègues et acceptez l’invitation pour un afterwork de temps à autre.

Briser la routine dans vos tâches en vous lançant des défis pour vous motiver. Boucler tel ou tel dossier avant la fin de la journée, réussir à contacter x clients d’ici la fin de la semaine, atteindre vos objectifs avant la fin du mois etc. Et félicitez-vous quand vous réussissez.

Pour lutter contre votre brown-out, il est indispensable d’en parler avec votre supérieur hiérarchique. Il a probablement remarqué votre démotivation et il est important d’en discuter avec lui et en toute franchise. Il peut ainsi vous confier de nouvelles tâches plus stimulantes. Si cela n’est pas suffisant, un rendez-vous avec la DRH est alors opportun. Pourquoi ne pas envisager une évolution en interne vers un poste qui aurait plus de sens à vos yeux ?

Enfin, autre solution, consulter un coach professionnel. Il pourra vous donner les clés pour vous aider à retrouver cette motivation qui vous fait tant défaut aujourd’hui.

Et s'il était temps de changer de carrière professionnelle ?

Malgré tous vos efforts pour pallier le brown-out qui vous accable, vous ne retrouvez pas la motivation suffisante pour continuer à exercer votre job dans de bonnes conditions. Quelles solutions s’offrent alors à vous ? Continuer à multiplier les arrêts de travail ? Non, bien sûr que non car cela ne résoudra en rien votre mal-être. Quitter votre entreprise ? C’est une réponse à votre problème effectivement mais pour faire quoi ? Le même travail ailleurs ou alors changer de secteur ? A moins que vous ne souhaitiez repartir de zéro et laisser cette mauvaise expérience derrière vous.

En effet, et si ce mal-être était la sonnette d’alarme pour changer de métier ? Osez redonner du sens à votre vie professionnelle en faisant le choix de la reconversion. De nos jours, nombre de travailleurs quittent leur emploi avec comme objectif d’être pleinement épanoui dans leur futur métier. Un métier qui aura enfin du sens et pour lequel vous vous investirez totalement.

Pour parvenir à ce bien-être au travail, commencez par un bilan de compétences. Via ce dispositif, vous pourrez faire le point sur vous, aussi bien du point de vue personnel que professionnel. Pour cette démarche, Même Pas Cap ! vous accompagne pour mettre en place votre nouveau projet professionnel. Et si nous en discutions ensemble ? Un de nos coachs se tient à votre disposition pour un premier point gratuit par webconférence.

A propos de Même Pas Cap !

Le bilan de compétences enfin à l’heure du digital.

Même Pas Cap! est le premier programme d’accompagnement professionnel 100% en ligne. 

Notre premier programme, 10 semaines pour reprendre en main ton projet professionnel, vous permettra d’identifier le projet professionnel qui vous ressemble mais surtout de passer à l’action !

Les derniers articles

Viens nous parler de ton avenir professionnel !

A propos de Même Pas Cap !

Le bilan de compétences enfin à l’heure du digital.

Même Pas Cap! est le premier programme d’accompagnement professionnel 100% en ligne. 

Notre premier programme, 10 semaines pour reprendre en main ton projet professionnel, vous permettra d’identifier le projet professionnel qui vous ressemble mais surtout de passer à l’action !

Les derniers articles